I OM

Camille

“I heard of Orgasmic Meditation eight months after a painful breakup. I was single and I started doing Orgasmic Meditation by curiosity. I did not feel I needed to improve my sex life, but It was more to do something that nobody I knew was doing.

I was so scared when I first OM. How I would be able to take off my pants in front of everyone? I thought my pussy was not as “ pretty” and shaved like other women, that men will be afraid… I felt naked and vulnerable. However, deeply I thought It was the feeling that I needed to explore for my own growth.

After my first experience of OM, I knew it was something I had to continue to do. At that moment, I did not understand why since I was ashamed to do this practice. I trusted myself feeling it was the right thing to do and I went to the OM center every week.

I had a very difficult time during my first 10 OMs. I struggled having my pussy being touched by an unknown and different person everytime. How my family and friends in France would react if they knew what I do. Am I crazy, am I a slut? I’m nothing like that. I think I’m brave enough to do what is best for me and explore my sexuality in a free and non-judgmental way.

After Oming each week for 6 months, I woke up with the desire to commit to a 7 day morning practice. I wanted to challenge myself and feel/experience a daily practice.

After the 7th day, I was so proud of myself. I enjoyed oming before work. I felt happy, energized and so turned ON! During those 7 days I noticed many changes. Today, I feel like a new person. I'm not that afraid to connect with people anymore. I always try to express and realize my desires. I say what I want and I do what I need to do to feel at peace with myself. I allow myself a certain vulnerability and it feels good. At night time, I do not want to watch movies anymore, I just want to be there for myself, reading and take care of myself.

I want to be there for myself and love out. This is what OMing teaches me everyday.

I’m Camille and I am a happy French OMer”

8 mois après une rupture difficile, j'entends parlé, pour la première fois ,de la Méditation Orgasmique. J'étais célibataire et j'ai commençé à OMer par curiosité. Ma vie sexuelle était très satisfaisante et j'avais envie de me plonger dans cette méditation pour tenter quelque chose de nouveau.

Lors de mon premier OM, j'étais effrayée. Je me demandais comment allais-je être capable de baisser mon pantalon et d'enlever ma culotte devant tout le monde? Je n'étais pas capable de montrer mon sexe comme ça devant une personne inconnue. Je me disais que mon sexe était trop poilu et pas aussi joli que celui des autres femmes. J'avais honte de me montrer comme ça. Je me suis sentie “nue” et vulnérable. Malgré tout, je me suis dis que me montrer vulnérable pouvait être un bon exercice à essayer.

Après avoir OMé, j'ai su que je devais continuer cette pratique. A ce moment là, je ne comprenais pas pourquoi je devais continuer à OMer alors que je me sentais toujours honteuse de le faire. Je n'avais personne à qui me confier et partager cette incroyable experience. Cependant, je sentais au fond de moi que la méditation Orgasmique allez apporter beaucoup à ma vie.

Lors de mes 10 premiers OMs, j'ai beaucoup lutter contre le sentiment de honte. J'ai eu du mal à me dire que je me faisais toucher le sexe par un inconnu pendant 15 minutes et qu'à chaque fois c'était une personne différente. Je me demandais comment ma famille et mes Amis en France allait réagir. Mille questions se posaient dans ma tête. Suis-je folle, suis-je une pute à vouloir me faire toucher le sexe comme ça? Je ne pense pas. Je pense que la société nous a conditionné pour penser ça. Je suis assez courageuse pour explorer des choses nouvelles et faire ce qui est bon pour moi. J'ai 25 ans et je veux me sentir libre d'explorer ma sexualité comme bon me semble.

Six mois après avoir OMer toutes les semaines, je me suis réveillée avec le désir de m'engager pendant 7jours à une pratique journalière. J'avais envie de me challenger et de voir les sensations nouvelles que cela allait m'apporter.

A la fin de mon défi, j'étais très fière de moi. J'ai vraiment aimé OMer avant le boulot. Je me sentais heureuse, pleine d'énergie et Turn On! Pendant ces 7 jours, j'ai remarqué quelques changements.

Aujourd'hui, je me sens comme une nouvelle personne. Je n'ai plus aussi peur qu'avant de me connecter aux gens, d'être vulnérable et vraie. J'essaie toujours de me laissez porter par mes désirs plutôt que d'être conduites par mes peurs. Je dis ce que je pense et fais ce qui me semble juste pour être en accord avec moi-même. Je m'autorise à montrer ma part de vulnérabilité. Après une journée de travail, je ne ressens plus le besoin de passer ma soirée devant un film. J'ai envie de lire, d'être là pour moi et de prendre soin de moi.

Maintenant, je veux être là pour moi et “Love Out”. Je suis remplie d'amour et prête à en donner. C'est ce que OMer m'apprends tous les jours.

Je suis Camille, une heureuse Omeuse.